Accueil > Dossiers Chauffage > Le confort thermique dans le cadre du chauffage

 

Le CONFORT THERMIQUE dans le cadre du chauffage

 

radiateur design Richard Merve @Radiateur.designradiateur design

Nous développons au travers de la rubrique < dossiers experts en chauffage > un grand nombre de thématiques afin de vous aider à identifier une solution de chauffage design qui vous apportera confort et économies d'énergie dans la durée ....

• Vous aimez nos articles ? Partagez-les :

Sommaire :

1. Qu'est ce que le confort thermique ?

2. Les paramètres du confort thermique

3. Confort thermique : ce qu'il faut retenir

 

Qu'est ce que CONFORT THERMIQUE ?

Selon les normes le confort thermique (ou état de satisfaction des habitants vis à vis de leur environnement thermique) dans le cadre d'une installation de chauffage résulte de différents facteurs :

- la température ambiante de l'air.

- le gradient de température entre le sol et le plafond.

- la température des parois (sol, mur, plafond).

- l'humidité relative ambiante.

- la variation de température de la pièce autour de la température de consigne (température cible).

- la vitesse à laquelle l'air circule dans la pièce.

L'ensemble de ces facteurs vont venir influencer votre confort quotidien.

De façon simplifiée on dit souvent que la Température Ressentie = (Tparois + Tair) / 2

Soit la moyenne entre la température de l'air et celle des parois.

En clair, chauffer l'air (convection) à 25°C si vos murs et sols sont à 10°C ne sert à rien, n'apporte aucun confort et est inefficace d'un point de vue énergétique.

Le choix de technologie de chauffage à employer est directement lié à la configuration de votre habitation. Demandez-nous conseil.

confort thermique

 

Les Paramètres du Confort thermique

+ La température idéale de l'air (Ta) :

La température normale de notre corps étant en permanence aux alentours de 37°C, nous devons céder des calories à l'air ambiant afin de nous sentir bien !

Le corps humain cède environ 50% de ses calories à l'air ambiant par convection, RESPIRATION et SUDATION.

 

dossier expert chauffage>> LIRE NOTRE DOSSIER EXPERT SUR LA TEMPERATURE IDEALE

température idéale en activité

Figure 1: Tableau de recherche de la température idéale en fonction de l'activité

 

 

+ La température moyenne des parois Tp :

Les parois (mur, sol, plafond) transfèrent leur calories au corps humain par rayonnement à basse température.

>> Cela signifie que si les parois sont plus froides que l'air ambiant, il n'y a plus de rayonnement et la sensation d'inconfort est permanente

Par exemple, le lundi matin au bureau, même si vous avez activé un convecteur et que la température du bureau est de 22°C, les parois ne se sont pas réchauffées, d'où l'inconfort thermique ressenti.

L'idéal est d'assurer un écart d'1°C entre la température des parois et celle de l'air ambiant.

Ceci implique 2 choses : un chauffage par rayonnement permanent qui réchauffe les murs et un bonne isolation des parois.

Le rayonnement permanent peut être obtenu de 2 façons :

- un radiateur à rayonnement particulièrement efficace (et donc économique) qui autorise une durée de fonctionnement plus longue (comme le radiateur infrarouge).

- un radiateur à rayonnement auquel on ajoute de l'inertie (grâce à une matière qui accumule l'énergie et la restitue même lorsque le radiateur est coupé).

 

+ Le taux d'humidité relative de l'air Hr :

Le taux d'ygromètrie relative doit être compris entre 40% et 50% pour être confortable et sain, à une température ambiante de 22°C

dossier expert chauffage >>> LIRE NOTRE DOSSIER EXPERT SUR L'INFLUENCE DE L'HUMIDITE RELATIVE SUR LE CONFORT THERMIQUE ET LA SANTE

 

 

+ La vitesse de l'air (par rapport à celle des personnes) :

Plus elle est importante plus la sensation de froid est importante (=> courant d'air => abaisse la température du corps).

La vitesse idéale DE DEPLACEMENT DE L'AIR est de 0.13 mètre / seconde (pour les personnes assises)

 

dossier expert chauffage>> LIRE NOTRE DOSSIER EXPERT SUR LA VITESSE IDEALE DE DEPLACEMENT DE L'AIR

 

Confort : ce qu'il faut retenir !

En conclusion, un bon système de chauffage NE DOIT PAS :

- assècher l'air ambiant

- stratifier l'air ambiant (couches d'air)

- entraîner de circulation d'air (convection)

Il DOIT :

- offrir une chaleur uniforme et saine dans l'ensemble de l'habitat.

- maintenir la température des parois (mur, sol, plafond) proche de la température de l'air ambiant.

- toujours être accompagné d'un bon niveau d'isolation. Soit une Résistance Thermique des parois > 6 m².K/W pour la toiture et 3 m².K/W pour les murs. Plus Plus R est grand et plus le matériau est isolant. Une bonne étanchéité à l’air du logement est également un point important.

Le confort thermique est l'équilibre entre l'air et l'ambiance

Le système de régulation de votre radiateur doit donc être "intelligent" afin de s'adapter à votre situation personnelle.

Indépendamment du niveau d'isolation, le principe de chauffe de votre radiateur est également essentiel pour votre confort et les économies d'énergie. En effet, entre un convecteur et un radiateur infrarouge (par exemple), il faudra chauffer au moins 3°C de plus avec le convecteur pour obtenir un confort qui se rapproche de celui obtenu par rayonnement. En sachant qu' 1°C représente 7% sur votre facture, la note grimpe vite ... (20 à 25% de plus sur votre facture peut représenter rapidement 200 à 300€ par an ... pour un confort moindre !!

 

Selon l'ADEME,

température idéale en activité

 

dossier expert chauffage>>> Voir les 5 Règles d'OR du chauffage

 

VOUS AIMEZ NOS ARTICLES ?

• Partagez-les :

 

Vous avez un projet ? Vous souhaitez des conseils ?

DEMANDEZ UN DEVIS GRATUIT et CONTACTEZ-NOUS

 

 

TOP